Directive Inondation - Stratégies Locales de Gestion du Risque Inondation

Territoire à Risque Important de Tours

 
Territoire à Risque Important de Tours

Le territoire de la métropole tourangelle doit historiquement l’essentiel de son développement à la Loire, mais sa relation avec le fleuve demeure un sujet complexe voire tumultueux. En effet, son développement démographique s’est opéré par l’accueil d’une population croissante dans le lit majeur du fleuve, dont elle s’est protégée des débordements en érigeant des digues en terre, les «levées». Si ce dispositif de protection se révèle efficace contre les crues d’ampleur modérée, il montre toutes ses limites lors des évènements majeurs, qui peuvent provoquer ruptures de digues et inondation brutale des vals, avec des dommages considérables au territoire.

Ce type de scenario catastrophique s’est produit à trois reprises au 19e siècle, qui a connu en 20 ans trois crues d’occurrence plus que centennales (1846, 1856 et 1866). S’il ne s’est pas reproduit depuis, toutes les analyses montrent que les facteurs qui en sont à l’origine demeurent totalement présents aujourd’hui, et que les conséquences d’une crue majeure de la Loire et du Cher seraient encore plus dommageables pour le territoire qui s’est considérablement urbanisé depuis 150 ans, et compte aujourd’hui 130.000 habitants en zone inondable par rupture de digue.

Le territoire à risque important (TRI) de Tours est ainsi dans le bassin Loire-Bretagne celui qui compte le plus d'enjeux - humains, économiques et culturels. Le TRI compte 18 communes du périmètre de Tours Métropole Val de Loire et de la communauté de communes Touraine Est-Vallées.

 

Cartographie du risque inondation sur le TRI de Tours

Comme l'a prévu la directive inondation, afin d’éclairer les choix à faire dans la gestion du risque, une cartographie des zones inondables des territoires à risque important ont été élaborée afin d’approfondir les connaissances. Ont ainsi été traduits fin 2013 trois scénarios représentatifs d’événements :

  •  fréquents : soit pour le TRI de Tours de période de retour de l'ordre de 10 à 30 ans ;
  •  d’occurrence moyenne : soit pour le TRI de Tours de période de retour de l'ordre de 100 à 300 ans, il s'agit du même évènement que celui qui sert de référence au PPRI Tours-Luynes ;
  •  exceptionnels : soit pour le TRI de Tours de période de retour de l'ordre de 1000 ans.

Un rapport (lien cliquable) explique la méthode utilisée et présente les trois jeux de cartes présentant cette gamme d'évènements, ainsi que des cartes de synthèse reprenant les enjeux locaux exposés.

Une cartographie interactive (lien cliquable) est également disponible.

Les cartes produites dans ce cadre n’ont pas de valeur réglementaire et ne visent pas à se substituer aux cartes des plans de prévention des risques d’inondation dont les fonctions et la signification ne sont pas les mêmes. Leur objectif est d’apporter aux instances publiques des éléments de connaissance pour qu’elles puissent définir des objectifs de gestion du risque sur leur territoire et pour les éclairer dans l’exercice de leurs compétences. Elles permettent également d'informer le grand public.

Stratégie locale de gestion du risque inondation du TRI de Tours

Les premières étapes de la directive inondation (évaluation préliminaire des risques, définition des TRI, triple cartographie de l'aléa) ont permis d'affiner la connaissance du risque inondation sur le TRI de Tours et de mieux en appréhender les enjeux. Depuis 2015, une longue réflexion collective - animée avec le concours de l'agence d'urbanisme de Tours et de l'établissement public Loire - a été menée entre élus du territoire et services de l’État. Elle a conduit à l'élaboration d'une stratégie locale de gestion du risque inondation (SLGRI). Les élus affirment aujourd’hui qu’il est temps de rompre avec une gestion du risque reposant exclusivement sur un système d’endiguement aléatoire, et qu’il convient désormais de développer une approche globale et ambitieuse, pour réduire durablement la vulnérabilité du territoire. Cette ambition et les orientations qui en découlent sont traduites dans la SLGRI.

Après avoir son adoption par le conseil métropolitain le 29 mars 2017 et par le conseil communautaire de Touraine Est-Vallées le 18 mai 2017, le Préfet d'Indre-et-Loire a approuvé la SLGRI le 12 juillet 2017.

> Arrêté approbation SLGRI Tours - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

> SLGRI Tours approuvée - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 24,54 Mb

Tours Métropole Val de Loire et la communauté de communes Touraine Est-Vallées sont désormais porteuses de la SLGRI, et continuent d'être accompagnées par l'Etat.

Un arrêté préfectoral définit les parties prenantes et la gouvernance de la SLGRI :

> Arrêté parties prenantes SLGRI Tours - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb